Les facteurs de la performance.

Les facteurs de la performance.

Hello cher(-ère)s Cavalier(-ère)s,

Avec ce début d’année, la mise en pratique de nos bonnes résolutions, et de nos objectifs, il me semblait important de détailler les raisons des échecs, ou des réussites : les facteurs de la performance.

En gros, pourquoi les « grands » cavaliers sont-ils aussi forts ?

Que font-ils de plus par rapport à nous « cavalier lambda » ?

1. Ils sont en forme physique.

Sûrement l’affirmation la plus logique.

Pour répondre aux exigences physiques des épreuves (sauter, dérouler une reprise, finir une course…), le couple cheval/ cavalier doit avoir été préparé, et avoir développé leurs capacités physiques et physiologiques, en conséquence.

Attention : on parle bien du couple cavalier/ cheval. Ok, travailler la forme de son cheval paraît normal. Il m’apparaît important de dire qu’il faut aussi travailler la forme physique de son cavalier.

Si on n’arrive pas à soutenir l’effort que demande un parcours de cross, et qu’on fait une syncope au milieu, parce qu’on est en apnée, autant vous dire que la première place sur le podium s’éloigne…

Rien de tel que les sorties en extérieur pour préparer l’endurance, et préserver le moral des chevaux (et des cavaliers) !

Pour ce facteur de performance, le « physique », j’y inclus le développement musculaire, cardiaque, mais aussi l’alimentation, le repos… bref, tout ce qui permet d’être au top de sa forme.

2. Ils travaillent la technique.

C’est évident aussi. Les grands cavaliers cherchent la perfection du geste : un tracé précis, une bonne gestion de la vitesse, une bonne cadence, une bonne gestion du terrain, la capacité à enchaîner les difficultés…

Cela s’apprend, comme tout. Le facteur technique s’adapte donc au niveau de la difficulté.

Avoir une bonne technique permet de bien enchaîner les difficultés, peu importe la discipline !

Les « Grands » Cavaliers le travaillent par la répétition d’exercices précis : enchaîner des combinaisons, travailler sur des points spécifiques…

3. Ils jouent tactique.

Là, on commence à toucher du doigt les domaines où les cavaliers « lambda » ne se posent pas vraiment la question : la stratégie, et les tactiques.

Il s’agit de l’analyse d’une situation, en temps réel, mais aussi de la connaissance des règlements et concurrents.

Aller lentement et se préserver pour « assurer », ou au contraire aller plus vite et prendre toutes les options… 2 tactiques valables, selon la situation !

Pour ce faire, il faut avoir une bonne connaissance de son couple cavalier-cheval : points forts ? axes d’améliorations ? comment se situe-t-il en comparaison des autres concurrents ? Qu’est ce que ceux-ci ont fait ? Comment exploiter nos points forts, pour faire mieux ? Quel matériel et pourquoi ?

Autant de questions qui peuvent amener à changer sa stratégie, pour gagner sur le long terme.

4. Ils ont un mental de vainqueur.

Les « Grands » Cavaliers ont des mentaux d’acier.

Le facteur « mental » commence à faire parler de lui, avec l’essor du Développement Personnel, et l’arrivée des « préparateurs mentaux ».

Car Réussir, c’est aussi un état d’esprit : celui de maîtriser son stress, ses émotions, de pouvoir se concentrer, de ne pas perdre ses moyens, de dépasser sa zone de confort et ses limites… sans jamais se mettre en danger, et en se faisant plaisir.

Notre cerveau a un pouvoir immense : celui de nous faire gagner, ou de nous faire sombrer. Apprenons à l’apprivoiser pour en tirer le meilleur parti !

C’est souvent dans les minutes qui précèdent son passage, en concours, que le cavalier perd toute sa concentration, et tous ses moyens. La préparation mentale aide à rester concentré sur son épreuve, pour en profiter à fond !

Pas simple !

5. Ils ont un bon équilibre de vie.

Les « Grands » Cavaliers ont trouvé leur équilibre, entre déplacements, entraînement, concours, famille… ils sont entourés, et l’harmonie trouvée les aide à se donner à fond pour leur passion.

Le facteur « Social » concerne l’environnement dans lequel vous allez évoluer, et qui aura une influence : votre travail, vos études, votre famille, votre entraîneur…

bref, il s’agit ici de tout ce qui n’est pas directement lié à l’équitation, mais qui a une grande influence sur votre humeur/forme : les relations professionnelles, familiales, affectives, l’hygiène de vie…

Pas de secret : être bien entouré(-e), et prendre soin de soi (et de ceux qui comptent pour nous), ça nous rend heureux… et on a alors de l’énergie à revendre pour sa passion !

Difficile d’être bien dans ses baskets, si un aspect de sa vie est en berne : entourez-vous des gens que vous aimez, et apprenez à « lâcher » les choses négatives, qui vous demandent trop d’énergie.

6. Ils ne croient pas en la « Chance ».

C’est beaucoup trop aléatoire pour y croire ! 😅

Les « Grands » Cavaliers se préparent beaucoup : plus leurs chevaux (et eux-mêmes) auront vécu des situations différentes, et plus ils sauront comment réagir au mieux.

Certes, beaucoup de choses sont imprévisibles : les conditions météorologiques, l’ordre de passage…

Mais finalement, pour ce dernier exemple : si on se prépare à passer 1er, ou au milieu de liste ou dernier, on développe 3 scenarii. Le jour J, toutes ces situations sont connues : on sait quoi faire dans les 3 cas. Finalement, on peut rediriger son énergie et sa concentration vers son parcours, plutôt que vers le contrôle de son stress !

Même chose pour la météo : si on s’entraîne sous la pluie, ou au soleil, on sait comment réagir dans les 2 cas. Il pleut : Comme vous vous êtes préparés, vous savez quoi faire : sortir les crampons, les k-ways… bref ! Et c’est parti ! Vous êtes sûrement en train de battre les autres qui sont en train de dire « Pff… j’ai pas de chance ! Il pleut ! »…

Alors, afin de réduire cette part de « chance » au maximum, se préparer aux aléas est un incontournable !

La Chance ? un facteur ? Disons qu’on peut grandement la réduire, et c’est tant mieux !

Si vous arrivez à réunir tous ces facteurs, le succès sera au rendez-vous ! Devenez dès aujourd’hui un « Grand » Cavalier : pour votre objectif, pensez à vous améliorer sur chacun des points… Vous serez inarrêtable si vous prenez conscience de cela !

Angélique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :