Connaissez-vous l’attelage ?

Connaissez-vous l’attelage ?


Le sport ?

Hello cher(-ère)s Cavalier(-ère)s,

Aujourd’hui, on parle d’attelage, en mode sportif. Maxime, le meneur qui me fait découvrir sa discipline, pratique le dressage, la maniabilité et le marathon.

Des notions bien sportives, très loin de ce que j’imaginais : le paisible cheval de trait rondouillard, allant train de sénateur, pour balade romantique ou voyage au long cours.

Le cheval :

Dans les écuries où je suis, il y a aussi bien des shetlands, des poneys ou des chevaux à plus fort gabarits, mais pas forcément du cheval de trait « pur ». Les croisements « trait/arabe » sont un avantage pour l’attelage de « sport ».

Bonjour Angel !

Dans notre cas, Angel toise 1,70m et a une sacré carrure… de quoi nous tracter !

Une petite pensée pour mon Cantad, qui aurait bien du mal à tracter… sauf si je pratique le ski-jöering ! 😅


Les épreuves :

Dressage : comme pour la discipline montée, il s’agit de dérouler une reprise, où s’enchaînent les figures, aux 3 allures. L’élégance habituelle y est de rigueur, et l’équipement, comme l’habillement, sont très codés.

Marathon : le « cross » façon attelage. Il s’agit d’un parcours en terrain varié, à réaliser le plus rapidement possible, où des difficultés (aussi appelées « obstacles », même s’il n’est pas question de sauts) doivent être franchies : gué, buttes, devers, parcours sinueux… Spectacle assuré !

Une vidéo d’exemple ici :

Merci à Attelage Infos pour le film !

Maniabilité : Parcours très sinueux, matérialisé par de portes, à franchir le plus rapidement possible. La largeur des portes est adaptée à chaque voiture : la largeur des essieux + 10 cm de chaque côté. Il faut donc bien viser ! Chaque porte est composée de 2 cônes, surmontés de balles : une balle qui tombe entraîne une pénalité.

Les serpentines sont un obstacle impressionnant de technique : entre chaque porte, la longueur est parfois inférieure ou juste égale à la longueur totale de l’attelage !

C’est ce que Maxime me fait tester aujourd’hui, sur un parcours monté par son coach.

Bien sûr, on peut faire de l’attelage avec 1, 2 ou 4 chevaux.

Maxime me dit d’ailleurs que l’attelage en paire(s) est très beau à voir, surtout lorsque les chevaux apprennent à être à l’unisson, au niveau du poser des membres !

Le matériel :

  • une voiture pour la maniabilité, une voiture pour le marathon, une voiture pour le dressage… Certes, certains aménagements permettent de garder la même voiture pour plusieurs épreuves, moyennant quelques « options » sur les essieux, ou les roues par exemple, entre la maniabilité et la marathon. A minima, il faut quand même 2 voitures !
  • le harnais : indispensable pour relier le cheval à la voiture, et lui permettre de tracter en toute sécurité.
  • la bride, avec oeillères.
  • le fouet : nulle question ici de frapper le cheval. Le fouet prolonge le bras du driver, pour guider les chevaux. Il a le même rôle que la jambe du cavalier monté.

Dans la carrière, les règles sont simples : pas plus de 2 attelages à la fois, pour pouvoir se croiser et travailler tranquillement.

Pratiquer l’attelage demande des aménagements spéciaux dans les écuries, au niveau du stockage des voitures, ou des voies d’accès : il faut prévoir un peu plus de place !

Sans parler des coûts pour aller en concours, où il faut prévoir, en plus du transport de son cheval, une plateforme pour le transport des voitures !

Le groom :

Mon rôle du jour ! Je suis le « contre-poids » derrière le meneur. Même sans expérience du sujet, on comprend l’intérêt du rôle, à l’arrière de la voiture, surtout dans les virages bien serrés ! ⚖️

C’est aussi une aide précieuse pour le meneur, qui n’a pas trop de latitude si le cheval « panique ». Le coéquipier doit alors quitter la voiture pour aller à la tête du cheval et aider le meneur.

Il vaut mieux, dans des niveaux plus élevés, avoir des coéquipiers qui savent manier un attelage, comme ça a été le cas pour Benjamin Aillaud, champion de la discipline, par exemple :

Merci à Attelage Infos !
L’attelage n’est pas forcément de tout repos…

D’ailleurs, on remarque que tout le monde porte une bombe sur ce parcours de maniabilité ! (et vu la chute de Benjamin, heureusement ! 😱)

Elle est obligatoire pour pratiquer l’attelage, dans les centres équestres labellisés FFE, Ecole Française d’Attelage. C’est le cas à Nomain ! D’ailleurs, la Team Clément Deschamps, est la seule Ecurie d’Attelage labellisée dans le Nord-Pas de Calais : BRAVO à eux ! 🥳

Merci à Angel, Maxime et Clément pour la découverte : Hâte d’avoir la suite de leurs aventures !

RDV aux championnats de France d’attelage, au Pôle Hippique de St Lô : surveillez bien la Team Clément Deschamps, et Angel & Maxime : ils n’iront pas là-bas pour rien ! 😜

Angélique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :