Définir vos objectifs équestres

Définir vos objectifs équestres

Hello Cher(-ère)s Cavalier(-ère)s,

En décembre, nous avons fait le bilan de l’année équestre. Ce bilan, en plus de clôturer 2019, était aussi l’occasion de préparer 2020…

Et ça y est ! Nous y sommes, en 2020 ! Le mois de Janvier est souvent propice aux envies de changements, alors, si on prenait le temps de réfléchir à ce qu’on va vouloir faire pour les mois à venir ?

1.Objectifs : Envie, Ambition & Mesures

Qu’avez-vous envie de vivre avec votre cheval ? Que ce soit une compétition, (aller à Lamotte, par exemple) ou un moment (aller à la plage), écrivez donc la liste de vos envies, ou de vos rêves !

Certains sont sûrement les socles de vos objectifs !

Précisez les au maximum : plus ce sera précis, plus ce sera facile de s’organiser par la suite !

Par exemple « être en harmonie avec son cheval », c’est beaucoup trop large.

Peut-être vous faudra-t-il préciser quelle « harmonie » vous rechercher.

Car entre « monter à la plage en cordelette », « sortir en extérieur seul » ou encore « devenir champion de CSO », les 3 sont des manifestations d’harmonie, mais les chemins pour y parvenir sont bien différents !

Les envies ne sont pas nécessairement liées à des compétitions : tout le monde devrait pouvoir s’écrire une envie et à terme, un objectif équestre ! 😉

Vos objectifs doivent être atteignables et mesurables.

Je reviens à « être en harmonie » : difficile à mesurer « l’harmonie » si vous avez formulé votre objectif comme ça. Par contre « monter en cordelette », ça c’est mesurable, et ça se prend facilement en photo ! 😉

2. Le temps a ses raisons

C’est le timing qui transforme souvent l’envie en objectif. Un grand homme a dit un jour « Un objectif, c’est un rêve avec une date limite ».

Sans date butoir, on se contente souvent de procrastiner. « Un jour, je le ferais »

C’est souvent la date limite, qui nous oblige à nous mettre au boulot, soit pour rendre un livrable au travail, soit pour s’organiser pour son concours. Là, on transforme le « un jour » en « tel jour »

Choisissez la date limite de manière raisonnable et raisonnée. On a souvent envie que ça aille vite, mais ce n’est pas toujours possible.

Un temps trop court vous demanderait trop d’investissement, en intensité/ fréquence et motivation, ce qui vous pourrait vous dégoûter et vous faire abandonner.

Mais attention, un temps trop long diluerait votre motivation jusqu’à vous faire abandonner également.

Donc, le temps, c’est la clé.

Profitez-en pour poser dans votre agenda vos concours, vos vacances si vous en connaissez les dates, ou tout autre « point marquant » calendaire !

Pour Cantad et moi, je nous au fixé de finir une 80 km en fin d’année. Je suis en train de prévoir les paliers/courses qui nous y amèneront ! J’ai aussi le mariage de 2 copines cette année : ça se prévoit dans l’agenda ! 🥰

3. Forces & Faiblesses

Là, je pars du bilan de 2019 pour m’écrire ça. Je sais les points sur lesquels nous sommes forts, et j’ai parfaitement conscience des points sur lesquels nous devons nous améliorer.

Pas toujours facile à s’écrire, mais quand vous en avez pris conscience, ça facilite tellement la suite !

Très classiquement, nos faiblesses à Cantad et moi portent sur

  • la forme physique du cavalier : j’entraîne Cantad mais je suis encore bien à la traîne pour moi
  • mes défauts de technique équestre : j’ai encore souvent tendance à partir vers l’avant.
  • la forme physique du cheval : comme on va allonger la durée des courses, Cantad aussi va devoir se préparer !

4. Entourez vous ! (/ Equipez vous !)

Là, on parle plutôt des ressources qui vont vous aider à progresser !

Et ressources, ça peut être humain (le coach) ou technologique (un capteur, par exemple).

Au vu de nos objectifs, je fais évoluer notre écosystème sportif à Cantad et moi : nous allons de nouveau avoir un suivi technique, mais aussi, -et ça c’est très récent !-, un suivi mental ! 🤩

S’entourer ne passe pas forcément par avoir des coaches physiquement présents avec vous : des ami(e)s qui peuvent vous aider, des coaches à distance, mais aussi des dispositifs technologiques, peuvent également être de grandes aides pour progresser !

Nous, on va ressortir notre capteur cardiaque !

5. Partagez vos objectifs !

Pour Cantad et moi, c’est donc de finir une course de 80 km d’ici la fin de l’année 2020 ! La cerise sur le gâteau, ce sera évidemment un classement sympathique, ou même la possibilité de faire une vitesse libre ! 80 km, c’est en effet une distance sur laquelle on peut choisir entre vitesse imposée, ou vitesse libre !

On regarde dans la même direction !

Rendre publique son objectif est un bon moyen d’y parvenir : on se met une « pression » sociale supplémentaire pour y arriver ! Alors, si le coeur vous en dit, partagez le vôtre ici !

Angélique

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :