Acheter une voiture pour tracter un van

Acheter une voiture pour tracter un van

Hello Cher(-ère)s Cavalier(-ère)s,

Même si dans le Nord, quelques flocons ont pointé le bout de leurs nez ce week-end, les beaux jours vont bientôt arriver. Le changement d’heure, c’est pour la semaine prochaine !

Alors on se prépare : à nous les sorties à la mer, et les concours ! Il faut réfléchir à acheter une voiture qui tracte, un van…
Justement, il est temps pour moi d’acheter une nouvelle voiture, alors je vous partage mon petit « post-it » des vérifications à faire !

D’abord, « une voiture qui tracte », ça veut dire quoi ?

Vous avez choisi un modèle de voiture ?

Avant de finaliser l’achat de celle-ci ou de votre van, vous devez vérifier que votre (future) voiture est autorisée à le tracter. Pour avoir personnellement connu quelques déboires (les vendeurs de voitures sont parfois loin d’imaginer que nous nous apprêtons à atteler près de 2 tonnes derrière notre voiture), je vous conseille d’être vigilant(e), vous serez parfois surpris de constater qu’une très grosse voiture ne peut pas tracter votre van.

D’un point de vue légal, au niveau de la vérification, rien de plus simple. Vous avez besoin de la carte grise de votre voiture pour relever 2 valeurs: F2 et F3. Demandez au loueur/ vendeur le  PTAC de votre futur van (valeur F2 de la carte grise).

La Somme des F2 doit impérativement être inférieure au F3 de la voiture.

Si la valeur est supérieure vous serez en surcharge, il s’agit d’une infraction au code de la route verbalisable pouvant entraîner votre immobilisation immédiate. Attention !

Vous devez ensuite vérifier que votre voiture est assez puissante pour tracter votre van.

 

  1. Le couple du moteur est une donnée essentielle: il reflète l’effort instantané qui est appliqué aux roues motrices.

Plus le couple est élevé, plus le véhicule tracte facilement.

Un minimum de 42N/m pour 2 000 tours/ min est conseillé. Vous trouverez cette donnée dans le manuel de votre voiture, en général dans les caractéristiques techniques. Bon à savoir: un moteur diesel a en général plus de couple qu’un moteur essence.

 

   2. La puissance du moteur (exprimée en cv) est elle aussi importante.

Plus la puissance du moteur est élevée, plus il est facile d’atteindre rapidement sa vitesse de croisière.

Prévoir au minimum 110cv pour un van une place et 140cv pour un van 2 places.

 

   3. Le type de boîte de vitesse est aussi un paramètre non négligeable.

Une boîte automatique est beaucoup plus agréable pour le conducteur mais aussi pour le cheval.

Toutefois en descente il faut penser à utiliser le mode séquentiel pour avoir du frein moteur ou à rétrograder manuellement si votre voiture le permet. 

 

Plus votre voiture sera adaptée, plus vous conduirez sereinement et souplement, et plus votre cheval voyagera volontiers.

Comme dit l’adage « qui veut voyager loin ménage sa monture« .

Audrey

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :