Astuce pour aider son cheval à embarquer

Astuce pour aider son cheval à embarquer

Hello Cher(-ère)s Cavalier(-ère)s,

Aujourd’hui, on va presque paraphraser Dumbledore :

en cas de problème, « il suffit de se souvenir d’allumer la lumière ».

On souhaitait en effet vous partager le résultat d’une étude menée par l’IFCE. Tout est dans le titre :

« un éclairage LED dans un van facilite et sécurise l’embarquement des chevaux ».

C’est à la fois simple et désarmant : Un van est un espace fermé plutôt sombre. Monter dans cet espace confiné et obscur n’est pas un exercice facile pour les (jeunes) chevaux.

Les chevaux ont en effet une accommodation visuelle lente : passer d’une zone très lumineuse (l’extérieur) à  une zone sombre (le van) les perturbe beaucoup, car ils ne voient rien les premières minutes (plus le contraste est fort, et plus le temps d’acclimatation sera long)
D’où leur angoisse de monter dans un van… Et on peut les comprendre !

Si vous en avez la possibilité, ouvrez la porte au fond du van pour faire pénétrer la lumière, et « ouvrir » visuellement. Ce sera déjà une aide précieuse pour votre cheval.

Et si vous voulez encore plus l’aider, inspirez vous du résultat de l’étude menée par l’IFCE et rajoutez un éclairage artificiel dans le van :

Une intensité lumineuse (artificielle + naturelle) supérieure à 4600 lux facilite grandement l’embarquement des chevaux.

Pour info : 

le lux = unité pour mesurer l’éclairement d’une surface par un flux lumineux uniformément réparti.

Pour vous aider à visualiser :

=> 4600 lux, ça correspond aux éclairages dans les studios photo/ videos !

Et pour lire l’étude de l’IFCE, c’est par ici :

Un éclairage LED dans un van facilite et sécurise l’embarquement des chevaux (Journée Recherche Equine 2018)

Alors, à la lumière de cet article, je ferai une place au soleil à Cantad !

Angélique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :