Au secours ! Ma selle a pris l’eau : que faire ?

Au secours ! Ma selle a pris l’eau : que faire ?

Hello Cher(-ère)s Cavalier(-ère)s,

Comme dirait un proverbe Rwandais  (mais qui aurait pu venir du Nord de la France):  « La pluie tombe sur tout le monde, mais certains sont plus mouillés que d’autres. « 

C’est exactement ce qui est arrivé cette semaine à deux de mes amis! Après un retour express aux écuries sous une pluie d’orage, nous les avons accueillis telles deux poules mouillées… Bien sûr la priorité fût de s’occuper des chevaux mais ensuite est venue LA question:

Que faire quand sa selle, et/ou son filet, ont pris l’eau ?

des petites gouttes, des petites gouttes, beaucoup de petites gouttes…

Je leur ai partagé quelques conseils  recueillis auprès d’un artisan bourrelier et qui fonctionnent à merveille. Ravis de ces astuces, ils m’ont conseillé d’écrire un article à ce sujet. Super idée, je partage donc!

  • Tout d’abord il faut agir sans attendre.

Bien sûr ce n’est pas à la seconde, vous pouvez ramener votre matériel chez vous, mais surtout n’attendez pas le lendemain pour prendre soin de vos cuirs.  

  • Si votre selle n’a pas été uniformément mouillée, utilisez une éponge humide et mouillez les zones sèches.

A la fin de cette opération vous ne devrez plus voir de différence de couleur sur votre selle. Oui, c’est paradoxal… mais nécessaire pour limiter les différences de tonalité dans le cuir.

  • Si votre matériel a besoin d’être nettoyé vous pouvez utiliser du savon glycériné à appliquer avec une éponge humide.

Attention, il ne faut jamais faire mousser le savon, vous risquez de décolorer votre cuir.

  • Laisser ensuite sécher votre matériel dans une pièce aérée à température ambiante.

Ne rangez jamais un cuir humide dans un casier ou sous une housse. Il risque de moisir. Laissez le à l’air libre. Ne cherchez pas non plus à faire sécher rapidement votre selle (ceci est aussi valable pour votre belle paire de gants en cuir… ou même vos boots/bottes) en la rapprochant d’un radiateur. Votre cuir durcira et deviendra cassant.

  • Lorsque votre matériel est quasiment sec : graissez le !

 Je vous conseille d’appliquer la graisse en massant avec un chiffon doux, vous la chaufferez légèrement et elle pénétrera d’avantage. La graisse a le pouvoir de garder la souplesse du cuir en conservant son humidité naturelle et forme une barrière contre l’eau. Elle protégera donc efficacement votre cuir lors des prochaines intempéries.

Bien entretenir ses cuirs dans ce cas est important pour le confort du cheval et du cavalier mais aussi pour la sécurité.  Pourquoi? Simplement parce qu’en agissant vite, vous:

  • éviterez les sièges de selles tachés
  • conserverez la souplesse du cuir
  • éviterez qu’il ne se craquelle ou qu’il devienne cassant.

J’espère que toutes petites astuces vous aideront à rester zen sous la pluie et à conserver durablement votre matériel ;-).

Audrey.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :