Comment faire maigrir un cheval trop gros?

Comment faire maigrir un cheval trop gros?

Hello Cher(es) cavalier(es)
Comme moi, vous aimez les chevaux un peu ronds, et vous venez de vous rendre compte que votre cheval est bien plus que rondouillet…
Si vous l’aimez, il est temps de mettre votre cheval au régime!
Oui, mais comment réduire son alimentation, alors que son système digestif a naturellement besoin d’une consommation permanente de fibres?
Ce besoin naturel doit être pris en compte pour ne pas stresser l’organisme et causer d’autres troubles.
Si votre cheval est au PRE, limitez la consommation d’herbe.
L’herbe est particulièrement riche au printemps et en automne, plusieurs solutions s’offrent à vous:
choisir le bon paddock, soit un espace dans lequel:
– il y a peu naturellement peu d’herbe
– d’autres chevaux ont déjà pâturés
– l’herbe est très haute (l’herbe est dans ce cas plus fibreuse et a une valeur nutritive faible )
réduire l’accès à l’herbe trop riche (hauteur de l’herbe comprise entre 5 et 15 cm):
– en réduisant la surface à l’aide d’une clôture électrique que vous déplacerez selon vos besoins
– en réduisant le temps passé au pré
– attention si vous utilisez des paniers de pré ils ne doivent pas être utilisé plus de 3 heures par jour.
Mieux vaut prévenir que guérir! 
Avant de réduire la consommation d’herbe pensez à vérifier l’état de vos clôtures et le type de plantes à proximité de votre pâture. Vos chevaux auront sans doute envie d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs et peuvent être tentés de manger tous les types de plantes, arbustes même celles qui sont toxiques. 
 
Si votre cheval est nourri avec des aliments du commerce et du foin:
vous devez réduire l’apport énergétique
Avant de réduire la ration, je vous conseille de vérifier que la quantité que vous distribuez chaque jour à votre cheval est conforme aux préconisations du fabricant. Si vous en distribuez trop, l’apport en énergie est trop important. Dans de cas rien de plus simple réduisez la ration progressivement.
Si votre ration est normale ou faible, plutôt que de réduire les quantités à outrance (et donc d’avoir un apport en vitamines et minéraux insuffisant) il est préférable de changer d’aliment. L’apport énergétique d’un aliment est défini par l’UFC. Vous devez donc opter pour un aliment avec une UFC (Unité Fourragère) plus faible que celui que vous distribuez. Choisissez de préférence un aliment faible en sucre et en amidon. Comme tout changement alimentaire, il est important de respecter une période de transition sur une période de 7 jours. Ajouter progressivement le nouvel aliment et diminuer l’ancien.
Pour que votre cheval mange doucement, vous pouvez mettre de gros morceaux de pierres à sel (10cm de diamètre maximum et bien sur non coupant) dans sa mangeoire.
Dans tous les cas, continuer à distribuer du foin en quantités suffisante. Il est préférable de donner du fourrage à volonté plutôt que de servir aux chevaux des repas industriels. N’oubliez pas qu’à l’état naturel un cheval ne mange pas de céréales mais de l’herbe!
Si votre aliment a déjà une valeur énergétique faible, supprimez le progressivement et conservez uniquement le foin.
Si votre cheval est nourri uniquement avec du foin: vous devez réduire l’apport énergétique
Pour limiter la quantité que votre cheval mange, forcez le à manger doucement en utilisant par exemple un filet à foin avec des mailles très serrées ou un râtelier.
Choisissez un fourrage approprié, pauvre en calories. Attention aux foins vendus en sac dans le commerce. Ils contiennent parfois des compléments énergétiques, du sucre et de l’amidon et ne conviennent pas. Si vous achetez votre foin en ballot ne confondez pas un foin pauvre et une mauvaise qualité (foin poussiéreux, présence de moisissures). Il pourrait rendre votre cheval malade.
Qui des compléments et des pro-biotiques?

Quelque soit le régime alimentaire, vous pouvez ajouter un complément en vitamines/minéraux afin d’éviter les carences nutritionnelles. Les premiers signes d’une carence sont : le poil/ les sabots ternes cassants ou une baisse de forme.

Bon à savoir, à l’état naturel les chevaux consomment une grande variété de microbes. Les régimes à base de foin, d’aliments industriels n’offrent assez de microbes pour une digestion correcte du fourrage.  Il est donc intéressant d‘ajouter des pro-biotiques à l’alimentation.

 

Bougez lui les fesses 🙂 !

Et oui, pour être en bonne santé les chevaux rondelets ont besoin de faire de l’exercice! Soyez compréhensif, il n’est pas facile pour eux de produire un effort. Au départ une longue ballade au pas sera amplement suffisante. Augmenter progressivement la durée puis l’intensité.

Et comme d’habitude: Si votre cheval ne maigrit pas malgré l’application de ces conseils, consultez votre vétérinaire.

Angélique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :