Comment prendre une licence et s’engager sur un concours quand on est seul ?

Comment prendre une licence et s’engager sur un concours quand on est seul ?

Hello cher(-ère)s Cavalier(-ère)s,

Aujourd’hui, je réponds à une question que plusieurs personnes m’ont posées. Cette question, c’est

« Angélique, comment on fait pour prendre une licence, ou s’engager en concours, quand on est « seul(-e) » ?

Dès lors que vous ne connaissez pas, ou avez quitté, la prise en charge confortable d’un club hippique, il va falloir être autonome. Bienvenue dans une autre vie !

C’est notre cas aujourd’hui : Cantad est dans une pension, chez un particulier, et nous ne dépendons plus « naturellement » d’une structure équestre enregistrée auprès de la FFE.

Nous sommes en fin d’année, et je dois renouveler ma licence… L’occasion de se rappeler les différentes solutions possibles !

Je m’excuse pour tous les cavalier(-ère)s qui nous suivent depuis les pays francophones : je ne peux partager mon expérience que pour la France métropolitaine (et DOM, je pense que ça doit marcher pareil). 

Par contre, si vous êtes Canadiens, Belges, Marocains…(ou autres) et que vous avez envie de partager comment ça se passe chez vous, je serai ravie de l’ajouter à l’article !

ETAPE 1 : LA LICENCE.

Elément obligatoire pour qui veut aller en concours, il me faut la renouveler.

Déjà, licence club ? ou amateur ? Tout dépend des concours que vous souhaitez effectuer sur l’année suivante.

Bon à savoir : il est possible de « faire un mix ». En effet, vous pouvez vous déclarer amateur pour certaines disciplines, et rester en club pour les autres. Il vous faudra néanmoins vous acquitter du prix de la licence amateur au complet.

Les intérêts de la licence club par rapport à la licence amateur ?

Chaque licence vous ouvre des concours bien spécifiques. Les concours Amateur ont une zone commune avec les épreuves Club, mais permettent d’aller « plus loin » en terme de niveau. Si vous n’avez pas encore atteint ce niveau, restez donc en Club : ça coûte moins cher.

La licence Amateur coûte effectivement 80€ de plus, à ajouter au prix de la licence Club.

Avantage néanmoins : elle permet de pouvoir engager seul, comme un grand, sans passer par une tierce personne (son club, son coach…)

La licence Club ne vous ouvre pas ce droit, car vous êtes rattaché(e) à une structure équestre. Tout est toujours possible, cependant…

Ah, dernier point : En endurance, en licence amateur, pas de gain monétaire lié à des places sur le podium. Je ne sais pas ce qu’il en est des autres disciplines… Mais bon, si vous comptez vous enrichir, c’est pas un bon placement 😉

Vous pouvez renouveler votre licence :

  • auprès d’une écurie près de chez vous :
    En général, ça rend service à tout le monde => l’écurie est contente d’accueillir de nouveaux licenciés, même si elle ne vous voit jamais. Car plus a elle de licenciés, et plus elle « pèse » lourd auprès de la FFE.
  • adhérer à une association de cavaliers indépendants (et il en existe beaucoup en France)

Si vous souhaitez pouvoir engager seul(e), mais rester en licence club, parlez en au club choisi, qu’il vous débloque cette option. Sans quoi, vous serez obligé(e) de passer par eux pour vous engager en concours. Pas dramatique, mais bon, si vous partez en concours souvent, ça demande un peu d’organisation.

Même chose pour une association de cavaliers indépendants, c’est une option à prendre en supplément (mais en général, c’est bien spécifié dans les détails de leur tarif).

IMPORTANT : Cette indépendance a un coût => il faut souscrire à l’option « accès engageur » afin de pouvoir avoir accès aux engagements en ligne via la FFE. Cette option coûte 48€ auprès de l’Association des Cavaliers de France par exemple.

Comment trouver ces associations ?

Google et les réseaux sociaux sont vos amis.

Google :

En faisant une recherche Google « renouveler ma licence FFE cavalier indépendant », on peut ainsi souscrire auprès de :

  • la Cense
    Ils ont fait ça très bien, c’est TRÈS PRATIQUE : on remplit le formulaire, on paye en ligne et basta. Par contre, pas de possibilité de cocher la case « accès engageur » : ce n’est pas proposé.
  • l’ ACF : l’association des cavaliers de France
    Un peu moins pratique : on reste sur un formulaire papier et un chèque à envoyer (mais l’accès engageur est facile à cocher et ajouter)
  • … et plein d’autres !

Les réseaux sociaux (en particulier les groupes Facebook)

Sur les réseaux sociaux, je vois régulièrement passer (plutôt vers la rentrée de Septembre) des associations partageant des posts de renouvellement de licence. Alors, pensez à la petite loupe de vos groupes Facebook : il y a sûrement votre bonheur !

Rappel : Peu importe où vous prenez votre licence, demandez si c’est possible de prendre l’option « engageur », si vous souhaitez être en licence club, mais indépendant dans vos démarches d’engagement.

Notre solution pour Cantad et moi : 

On a choisi de prendre notre licence amateur auprès d’un club près de chez nous. Comme je compte prendre mes cours de travail sur le plat là-bas, ça fait partie du deal.

Quoiqu’il arrive, je reste de toute façon indépendante sur mes engagements, puisque je prends une licence amateur.

ETAPE 2 : Comment trouver les concours de ma région ? (en licence club)

Je vous invite à aller sur le site de la FFE, onglet « club SIF ».

Lien ici : FFE club sif

La page ressemble à ça :

Vous pouvez alors chercher tous les concours club, par discipline, régions, départements…

Le résultat de votre recherche peut s’afficher sous forme de calendrier, comme ci-dessus, si le mode « calendrier » est activé. Si vous cliquez sur « BO en liste », à côté de la maison blanche sur fond vert, vous avez une liste des épreuves, où sont détaillés le lieu, la date, le club organisateur, les épreuves… comme ci-dessous :

ETAPE 2 : comment s’engager ?

Vous avez trouvé l’épreuve ? Mais comment faire pour signifier que vous allez participer ?

A savoir : les engagements s’ouvrent souvent 2 semaines avant l’épreuve et se clôturent le lundi précédent l’épreuve.

Vous êtes indépendant dans les démarches :

  • Aller ensuite sur le site FFE Club SIF, dans l’onglet BO/engagement. Et vous pouvez ensuite sélectionner la discipline, la saison, le département…
  • Quand un concours vous intéresse, cliquez dessus. Vous avez la possibilité de cliquer alors sur un bouton « engagement » (à condition que vous soyez identifié sur le site). Payer les frais d’engagement. C’est pas plus compliqué que ça ^^

Vous êtes dépendant d’un club :

  • Aller voir le coach de votre club, et parlez-en. Vous lui réglez les montants de l’engagement, et il vous inscrira ! C’est pas plus compliqué que ça non plus ^^

=> Pas sûr de votre emploi du temps ? Pensez à l’engagement terrain… ou engagement tardif.

Si vous n’avez pas anticipé, ou que vous avez hésité… bref, si vous n’avez pas pu suivre la procédure classique d’engagement, vous pouvez vous engager soit tardivement, soit sur le terrain, le jour même.

L’engagement tardif, c’est un peu le « dernier délai » : le moment de clôture est passé, mais en payant un peu plus cher, l’organisateur vous laisse la possibilité de rejoindre l’épreuve.

L’engagement terrain se fait sur place, avant que les épreuves ne démarrent.

Souvent s’il y a engagement tardif, c’est rare qu’il y ait l’engagement terrain.

Attention : vérifiez sur les fiches concours, sur le site de la FFE, que ces engagements tardifs ou terrains sont possibles.

Emmenez avec vous :

  • Votre licence
  • certificat médical (au cas où)
  • le livret du cheval
  • un chèque ou du liquide (souvent pas de paiement possible en CB ^^)

Renseignez vous auprès de l’organisateur. Il y a une heure limite pour les engagements terrains (puisqu’ils doivent se faire avant le début des épreuves)

A savoir : l’engagement terrain coûte en général le double (voir plus) que les engagements normaux.

ETAPE 2 : comment s’engager ? (licence amateur)

Ah, vous avez décidé de franchir le cap de la licence amateur ? trop cool !

Les démarches liées au concours sont sur la page « FFE compèt ».

La FFE est en train de mettre à jour ses sites (il était temps !). La page « recherche concours » ressemble encore à ça, à ce jour :

Là, je laisse vote côté geek et intuitif gérer la suite, pour trouver les concours qui vous intéressent.

Même chose que les concours club : les engagements démarrent (souvent) 2 semaines avant la date du concours, et se clôturent le lundi précédent l’épreuve.

Il vous faudra créer un compte engageur, et y créditer de l’argent, pour payer le concours. Ca reste intuitif, au fur et à mesure des étapes (même si ça pourrait être plus ergonomique et joli)

En espérant que ça vous ai aidé,
A bientôt, j’espère !
Angélique
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 Replies to “Comment prendre une licence et s’engager sur un concours quand on est seul ?”

  1. Il y a encore une autre solution, trouver des associations de gens du cheval, auquel, vous adhérez et eux, peuvent vous prendre et les licences et vous faire les engagements. Mais bien vérifier avant avec eux si ils peuvent le faire.

    1. Merci Frédéric pour cette solution supplémentaire ! Vous avez des exemples d’associations en tête ? Et comment les trouver ?

      1. Alors, moi je fais parti d’une association de propriétaire, les Écuries Jonageoise, qui se trouve à côté de Lyon. Mais je crois qu’il doit y en avoir d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :