Comment s’engager sur un concours quand on est seul ?

Comment s’engager sur un concours quand on est seul ?

Hello cher(-ère)s Cavalier(-ère)s,

Aujourd’hui, article un peu spécial. Je réponds à une question que 3 personnes m’ont posée. Cette question, c’est

« Angélique, comment on fait pour s’engager en concours, quand on est « seul(-e) » ?

Dès lors que vous ne connaissez pas, ou avez quitté, la prise en charge confortable d’un club hippique, il va falloir être autonome. Bienvenue dans une autre vie !

Cette question, je me la suis posée il y a quelques mois… alors je vous livre le résultat de mon enquête.

Je m’excuse pour tous les cavalier(-ère)s qui nous suivent depuis les pays francophones : je ne peux partager mon expérience que pour la France (France métropolitaine + DOM). 

Par contre, si vous êtes Canadiens, Belges, Marocains…(ou autres) et que vous avez envie de partager comment ça se passe chez vous, je serai ravie de l’ajouter à l’article !

 

 

ETAPE 1 : Comment trouver les concours de ma région ?

Je vous invite à aller sur le site de la FFE, onglet « club SIF ».

Lien ici : FFE club sif

La page ressemble à ça :

Vous pouvez alors chercher tous les concours club, par discipline, régions, départements…

Le résultat de votre recherche peut s’afficher sous forme de calendrier, comme ci-dessus, si le mode « calendrier » est activé. Si vous cliquez sur « BO en liste », à côté de la maison blanche sur fond vert, vous avez une liste des épreuves, où sont détaillés le lieu, la date, le club organisateur, les épreuves… comme ci-dessous :

 

ETAPE 2 : comment s’engager ?

Vous avez trouvé l’épreuve ? Mais comment faire pour signifier que vous allez participer ?

A savoir : les engagements se clôturent quelques jours avant l’épreuve.

 

Pour vous engager en concours club, quand vous êtes indépendants, plusieurs choix s’offrent à vous.

=> Si vous voulez vous engager à titre personnel, et courir « sous vos couleurs » :

  • prendre votre licence. Elle est obligatoire, de même que la validation d’un certificat médical vous autorisant à pratiquer l’équitation.

Quand vous prenez votre licence, vous avez du même compte un compte créé sur le site de la FFE, qui vous permet de voir les concours, vos performances… Bref, c’est un peu votre assurance/ passeport/ CV de cavalier.

  • Soit vous passez par une écurie, ou si vous n’avez pas d’écurie pour la prendre, il vous faudra passer par l’association des cavaliers de France (ACF). Cotiser à l’ACF coûte 30 euros. (site : www.acf.ffe.com).
  • Payer les droits d’accès aux concours club (48 euros, valable 1 saison).
  • Aller ensuite sur le site FFE Club SIF, dans l’onglet BO/engagement. Et vous pouvez ensuite sélectionner la discipline, la saison, le département…
  • Quand un concours vous intéresse, cliquez dessus. Vous avez la possibilité de cliquer alors sur un bouton « engagement » (à condition que vous soyez identifié sur le site). Payer les frais d’engagement.

Cette solution vous coûtera donc 78 euros sur la saison + le prix de chaque engagement.

Alors, si vous n’avez pas envie de payer les 78 euros en question (je trouve que c’est injuste, personnellement, de faire payer 78 euros pour avoir accès à un bouton), voici la 2ème possibilité :

 

=> Si vous voulez vous engager sans payer trop cher :

  • Aller voir le moniteur/ la monitrice d’un club voisin, lui expliquer votre situation et lui demander gentiment s’il peut vous engager
  • prenez votre licence en même temps 🙂

PS : présentez bien votre requête. La plupart du temps, ça se passe très bien. Pour le club hippique, cela ne l’engage à rien. Il a un licencié de plus, et si vous gagnez, et bien, un peu de votre gloire va rejaillir sur eux 🙂
NB : parfois, vous avez des clubs qui vous obligent à payer une cotisation d’adhésion. Voyez ce qui est le plus rentable/pratique pour vous, entre la cotisation à ce club, et la cotisation (ACF + droit d’accès engagement) de 78 euros.

  • Lui donner vos noms/prénoms/ numéro de licence + numéro SIRE de votre cheval + la date de l’évènement + le numéro de l’épreuve + le règlement.

Et là, ça ne vous coûte que le prix de l’engagement ! Vous pouvez ensuite vérifier sur votre compte FFE que le club vous a bien engagé(-e).

C’est personnellement cette option que je conseille, si vous vous entendez bien avec le club d’à côté.

 

=> Pas sûr de votre emploi du temps ? Pensez à l’engagement terrain.

Si vous n’avez pas anticipé, ou que vous avez hésité… bref, si vous n’avez pas pu suivre la procédure classique d’engagement, vous pouvez vous engager sur le terrain, le jour même. Sous vos propres couleurs.

Attention : vérifiez avant que les engagements terrains sont possibles. Trop bête d’y aller pour rien.

Emmenez avec vous :

  • Votre licence (prise en solo ou avec un club)
  • certificat médical (c’est toujours mieux, au cas où vous avez validé le certificat médical trop tard, votre licence ne mentionne pas alors que vous êtes réglo sur ce point)
  • le livret du cheval
  • un chèque

Vous devrez vous renseigner auprès du club organisateur qui vous enregistrera sur place. Suivant les concours, il y a une heure limite pour s’inscrire, et pour passer.

A savoir : l’engagement terrain coûte en général le double (voir plus) que les engagements normaux.

 

Petite subtilité : 

Attention : concours FFE compèt et club : ce n’est pas la même chose ! Et donc, ce ne sont pas les mêmes comptes.

Je trouve que le site de la FFE n’est pas le plus intuitif ni le plus ergonomique. Et puis, la distinction FFE compet/ FFE club n’est pas si simple.

Un conseil : ne faites donc pas comme moi. J’ai crédité 30 euros (la somme minimale) sur mon compte FFE compet, alors que je voulais faire des concours club. Cette somme est « bloquée » sur ce compte, le temps que je l’utilise (pas de possibilité de me la rétroverser).

Pourquoi j’ai fait ça ? Et bien, j’avais lu sur Internet qu’il fallait avoir des sous sur son compte FFE pour voir apparaître le bouton « engager »… mais je n’avais pas saisi la différence entre les 2 sites (compet et club sif)…

Alors, soyez vigilant : le compte FFE compet ne marche que pour les concours « compet » et pas « club sif ».

Bon, j’espère que ça vous a un peu éclairé… A bientôt, j’espère !
Angélique

3 Replies to “Comment s’engager sur un concours quand on est seul ?”

  1. Il y a encore une autre solution, trouver des associations de gens du cheval, auquel, vous adhérez et eux, peuvent vous prendre et les licences et vous faire les engagements. Mais bien vérifier avant avec eux si ils peuvent le faire.

      1. Alors, moi je fais parti d’une association de propriétaire, les Écuries Jonageoise, qui se trouve à côté de Lyon. Mais je crois qu’il doit y en avoir d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :